En juillet au jardin, la nature s’alanguit, et vous aussi. Après l’arrosage du matin, quelques mouvements de sécateur et des bouturages malins, vous prenez le temps de regarder voler les papillons, de humer le parfum des lavandes… Et depuis votre transat, vous profitez aussi des soldes d’été au rayon jardinage !

JEJ1319192-1-Z-pompe-arrosage-puits-Delamaison.fr

| L’arrosage du potager, le matin ou le soir |

Le soleil ardent a vite fait de durcir la terre du potager. Pour hydrater vos plants tout en préservant l’eau, intervenez à l’aube ou en fin de journée. Privilégiez un arrosage au plus près du collet de la plante. Au besoin, regarnissez votre paillage. Et n’oubliez pas : un binage de temps à autre remplace un arrosage ! Côté pelouse, mettez à profit l’eau du puits ou du récupérateur d’eau. Et pourquoi ne pas envisager un gazon permanent cet automne ?

| C’est le moment de bouturer vos plantes préférées ! –

La chaleur et la belle luminosité de juillet assurent la réussite de vos bouturages. Lancez-vous et multipliez à moindre coût vos dahlias, pavots d’Orient ou lauriers roses. Vous planterez vos jeunes plants « faits maison » dans un mois, au jardin.

JTA7015157-Z-table-rempotage-bouturage-Delamaison.fr

Autre astuce économique : divisez les iris, les corbeilles d’argent ou même vos plantes succulentes. Vous stimulez ainsi leur croissance tout en garnissant votre jardin gratuitement !

| Le ballet du sécateur parmi les fleurs… |

Pour profiter des vos arbustes au top de leur forme et de leur beauté, n’hésitez pas à faire une taille d’entretien. Ôtez les fleurs fanées sur les rosiers et les rameaux cassés sur les clématites. Les plantes méditerranéennes ont donné le meilleur d’elles-mêmes en juin et début juillet : n’hésitez pas à empoigner la cisaille pour les rabattre aux 2/3 après leur floraison. Lavandes, phlomis, santolines et nepeta en seront stimulés et donneront naissance à de nouveaux rameaux, qui leur permettront de conserver un joli port et de protéger leur cœur cet hiver. 

| Au verger, allégez les branches « trop garnies » |

Oui, ça peut faire mal au cœur d’ôter de beaux fruits en devenir… Mais sachez qu’une branche trop garnie épuise l’arbre. Sur vos abricotiers et vos pêchers, conservez 1 fruit tous les 20 cm. Ils n’en seront que meilleurs !

| Près de la terrasse : récolte et douche au programme de juillet… |

Pensez à doucher vos bonzaïs pour les rafraîchir et évacuer les acariens qui s’y réfugient. Sur votre carré d’aromatiques, prenez plaisir à récolter thym et verveine pour vos infusions d’hiver…

JHA7017267-Z-transat-pelouse-juillet-Delamaison.fr

D’ailleurs, ne serait-il pas temps de vous installer à l’ombre d’un olivier pour siroter votre thé glacé ?