Peu de mètres carrés, mais à vous la liberté ! Certes, ce n’est peut-être pas un âge où on roule sur l’or, mais idées et astuces sont au rendez-vous pour faire de votre premier logement multifonctions le nid de vos rêves.

Opération gain de place dans votre premier studio, mode d’emploi !

studio-delamaison.fr

Composer avec un espace restreint est un art qu’il faut savoir mettre en scène avec brio pour faire rentrer dans une petite surface toutes les fonctions nécessaires à la vie au quotidien : dormir, se laver, cuisiner, travailler… Aujourd’hui, décloisonner est une solution pour agrandir l’espace. Ainsi, sans quitter sa chambre, on peut désormais passer au salon ou au bureau avec des solutions d’agencement où la fonctionnalité ne doit rien enlever à l’esthétique. Si l’approche demande de l’ingéniosité, il va aussi falloir user de solutions de rangement efficaces, car n’oubliez pas que l’ordre participe à l’harmonie. Pour optimiser l’espace réduit d’un studio, il est parfois utile d’avoir recours à un architecte d’intérieur pour des solutions sur-mesure, mais avec une bonne dose de sens pratique, vous pouvez déjà suivre quelques conseils :

1/ Versions jour et nuit cumulées !

Dans votre premier studio, vous allez devoir vivre dans une seule pièce, ce qui veut dire que votre chambre à coucher fera partie intégrante du salon. Conclusion : mieux vaut dissimuler votre lit. On peut jouer sur l’épaisseur des murs et la surélévation des sols pour des solutions sur-mesure : lit intégré dans un coffrage vertical, ou lit-tiroir à glisser dans une estrade. Faites appel à des agenceurs spécialisés en gain de place avec des versions armoire lit à relever le matin ou lit escamotable en hauteur, si vous avez une belle hauteur de plafond. Et si votre budget est restreint, le canapé lit reste la solution la plus efficace et accessible sans travaux d’aménagement. Indispensable à votre univers jour, ce canapé 2 en 1 saura vous offrir un couchage de qualité en version nuit, à condition de bien savoir le choisir. Un, il doit exercer sa fonction de dépliage/repliage sans effort, avec la garantie de pouvoir être replié garni pour retrouver votre lit fait tous les soirs. Deux, son matelas doit pouvoir vous offrir la qualité d’un sommeil équivalent à un lit. Trois, il doit tout simplement être joli, car c’est la pièce clé de votre salon !

Mon conseil : assurez votre confort pour la nuit avec couette et oreillers moelleux, comme dans un vrai lit. Veillez à harmoniser votre linge de lit – housses de couette, taies – avec la déco de la pièce, pour vous donner l’impression d’être dans une vraie chambre. Idem le jour, personnalisez votre espace canapé avec coussins et plaids pour redonner à la pièce toute sa dimension esthétique. Jouez sur un jeu de trois petites tables basses gigognes ou guéridons très actuels, que vous pourrez transformer la nuit venue en tables de chevets.

2/ En perspective, un coin bureau pour une année studieuse !

Nul ne saurait se passer aujourd’hui d’un espace de travail propice à la concentration, qu’il soit d’un usage intensif ou non. Bien sûr, rien ne vous interdit de vous la jouer nomade avec tablette ou ordinateur portable en mode détente. Mais plus sérieusement, il va falloir cadrer votre rentrée dans les règles de l’art, pour booster votre efficacité. Pour ce faire, il importe de matérialiser cette bulle de travail, avec les attributs qui lui sont dévolus dans la proximité. Si vous avez un recoin, c’est l’idéal. L’entrée s’y prête bien aussi, sinon un pan de mur fera l’affaire. Surtout, allez à l’essentiel et choisissez des meubles dans l’unité de votre déco, pour qu’ils s’intègrent mieux. Pour le rangement, utilisez des étagères murales à faire grimper sur les murs, un meuble bibliothèque à positionner en cloison à la perpendiculaire du mur pour délimiter visuellement l’espace, et un bloc tiroirs à placer sous le bureau. Optez pour un bureau de faible profondeur dont la tablette ordinateur est escamotable. Equipez-le d’une lampe à clipser pour diriger l’éclairage et ne pas encombrer la surface de travail. Enfin, optimisez le mouvement avec une chaise à roulettes qui restera dévolue à cette zone de travail.

Mon conseil : rangez tous vos papiers dans des boîtes de rangement, les accessoires dans de petits blocs tiroirs à structure cartonnée. Ne multipliez pas les modèles de boîtes de rangement pour ne pas créer de désordre visuel, et jouez de tonalités discrètes – blanc, noir, beige – car la sobriété reste toujours chic et apaisante.

3/ Petite cuisine, grandes idées !

Non, non, vous n’allez pas passer votre vie au resto ou à ingurgiter des repas non équilibrés sous prétexte que vous n’avez pas de place pour cuisiner ! Plusieurs solutions s’offrent à vous pour organiser votre coin cuisine : l’ouvrir sur votre salon avec un plan bar qui permettra de dissimuler des rangements en dessous, la disposer en ligne sur un mur, option discrète d’une cuisine blanche sur un mur blanc par exemple, la cacher derrière une paroi coulissante, ou encore dans un bloc armoire tout équipé. L’offre en électroménager de poche s’est étoffée : mini frigos avec compartiment congélo, micro plaques de cuisson, micro ondes/fours performants, mini lave-vaisselle… Utilisez toute la surface du mur jusqu’au plafond pour le rangement : une barre de crédence sur laquelle vous pourrez accrocher ustensiles, casseroles et poêles (si vous les rangez dans un placard, optez pour des manches escamotables), des étagères apparentes pour exposer la vaisselle choisie dans une unité de tons : assiettes blanches, contenants en verre transparent, etc. Et si vous avez de la place, adoptez des placards hauts équipés de portes relevables.

Mon conseil : là encore pas de cacophonie visuelle ; allez à l’essentiel dans la sobriété et choisissez de beaux matériaux pour le plan de travail – bois, pierre, Corian – sur lequel vous pourrez laisser de jolis accessoires en évidence : bouilloire, grille-pain, porte-épice… La palette inox pour la batterie de cuisine est à ce titre aussi contemporaine qu’intemporelle !

4/ Micro salle de bains, maxi confort

Au pays des Lilliputiens, on se la joue mini. Idem dans la salle de bains où l’équipement gain de place a gagné du terrain : mini meubles lavabo, mini plans de travail, baignoires douches d’angle, plans vasque à monter à ses dimensions, etc. Le mieux est de privilégier la douche, moins encombrante avec receveurs extra-plat et pare douche en verre. Le matériau verre est ici un allié de taille pour gagner en transparence et ne pas alourdir la structure, jouez-le aussi en miroir pour réfléchir la lumière et agrandir l’espace et sur les étagères pour les rendre aussi légères que possible. Côté rangement, on mise sur les armoires de toilettes hyper design, les rangements à accrocher, à coller ou ventouser sur le carrelage (porte-savon, verre à dents, crochets, paniers à linge…), les boîtes à compartiments, les dessertes roulantes avec paniers empilables, les patères à poser sur le montant de la porte, etc.

Mon conseil : si vous devez laisser apparent votre linge de toilette faute de placard pour le ranger, choisissez-le d’une même couleur, pliez-le soigneusement sur des étagères en pile ou dans des étagères à niche pour donner un effet « clean ».

5/ Ranger, aménager, ça marche ensemble

Dans une petite surface, on ne multiplie ni les matériaux au sol et au mur, ni les couleurs pour ne pas surcharger l’espace. Vous pouvez vous autoriser un mur peint en tableau pour donner du rythme. Pour le reste, optez pour des tonalités neutres et claires pour apporter de la clarté. Agrandissez l’espace visuel avec des miroirs de grande taille, voire même en revêtement mural pour refléter la lumière. Profitez des angles, de la hauteur sous plafond, des niches, coins et recoins. Optez pour les cloisons coulissantes qui ferment ponctuellement les espaces, des portes à galandage qui glissent le long des murs ou des parois vitrées à mi-hauteur pour délimiter l’espace visuellement. Privilégiez les éléments modulables, superposables, empilables, pliables, téléscopiques comme il en existe pour le dressing et les tables pour les repas : tables relevables, consoles extensibles… Pour la praticité et la modularité de l’implantation, adoptez les meubles à roulettes, le mobilier gonflable ou à billes, car fun, léger et facile à déplacer. Ranger, trier, éliminer régulièrement est un impératif, tout comme vous prendrez soin de cacher tout votre petit bazar dans des boîtes ou des malles de rangement.

Mon conseil : en matière de gain de place, utilisez des meubles d’angle et à faible encombrement qui se vivent bien sur les murs : range chaussures avec portes, échelles support pour les serviettes dans la salle de bains, mais aussi des poufs coffres de rangement, des blocs étagères murales graphiques à plusieurs niveaux… Bref, tout ce qui fait office de fonction 2 en 1, en optant pour un rangement qui fait également office de décor !