Catherine-FilocheEn octobre, Catherine Filoche, styliste et coloriste, nous guide et décrypte le retour du violet dans nos intérieurs :

Le violet est de retour. Extrêmement foncé, il fera figure de nouveau noir très élégant aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Le violet est une couleur complexe parfois difficile à obtenir. Si vous mélangez du rouge et du bleu, vous obtiendrez sans doute, une sorte de brun très décevant. Pour obtenir de beaux violets il faut combiner un apport de bleu et de rouge magenta, c’est-à-dire un rouge constitué de pigments roses, plus proche du rose tyrien que du rouge vermillon. Selon le dosage, le violet est plus ou moins frais, avec des tonalités florales de lavande, lilas et violette, quand le bleu domine. S’il bascule du côté du rose, il devient ce que les Anglais appellent « purple », c’est-à-dire pourpre, la couleur précieuse et rare des empereurs romains.

| Le violet et l’espace |

Le violet est très inspirant car il favorise l’introspection et la créativité. C’est la couleur qui présente la longueur d’onde la plus courte et la vibration la plus rapide dans le spectre coloré, ce qui lui confère une luminosité purifiante et apaisante, particulièrement efficace dans les tonalités claires. Le violet froid s’apparente aux tonalités de lavande et convient particulièrement aux espaces que l’on souhaite sains et frais comme une salle de bains ou une chambre de bébé. Un violet chaud et dense comme le prune ou l’aubergine est idéale pour resserrer un espace et le rendre plus intime, dans une chambre ou un salon.

MEN6058328-console-clovis-delamaison.fr

| Mariages violets |

Le violet est une couleur qui connaîtra son essor dans les années 70 en compagnie du vert pomme et de l’orange. Le violet presque noir, très glamour, de l’affiche du mythique groupe de rock Deep purple qui se produira à Paris en Novembre, illustre bien le revival de cette tendance. Pour donner de l’énergie à une ambiance violette un peu trop planante, pensez à jouer la note complémentaire du jaune. Tout est alors affaire de proportion. À quantité égale de violet et de jaune vous obtiendrez un style design qui vibre au maximum. Pour plus de subtilité, dosez le jaune en petite touche qui réchauffera la fraîcheur d’une dominante violette. Les violets gourmands qui évoquent prune, myrtille, mûre, cassis s’harmoniseront parfaitement aux camaïeux de jaune, orange, rose fuchsia en version multicolore. Les violets doux et nostalgiques comme les lilas, parme ou mauve se déclinent dans une palette raffinée en association avec des gris taupe ou du marron glacé.

IGU5202012-guirlande-lumineuse-atelier-de-famille-delamaison.fr

| Le violet de la coloriste |

Longtemps, en compagnie du gris, le violet fut la couleur du demi-deuil. Il faisait partie au même titre que la violette de Parme et que l’encre violette de l’imaginaire rétro 1900. Un monde révolu qui réapparut dans les années 70. En faisant le plein de chemises de grand-père, de vieux rideaux et de jupons en dentelle de coton, nous écumions les brocantes pour recycler ces textiles dans un bain de teinture violette. Nous nous confectionnions un intérieur peuplé de coussins, de tentures violettes à la mode de Katmandou. Laine et coton étaient teintés avec des bains de couleurs végétales faites de baies de sureau, de cassis ou de mûres sauvages. La surteinture en violet donnait toujours des résultats intéressants, les autres couleurs se transformaient en prune foncé très séduisant. On assiste actuellement à un retour des loisirs créatifs écologiques qui mettent à l’honneur ces palettes « baba cool » d’il y a quarante ans. N’ayez pas peur de la faute de goût en mariant les violets entre eux, ils sont pacifiques et fait pour s’entendre avec toutes les matières naturelles. Vous aviez remarqué, j’aime le violet !

Retrouvez la shopping-list de Catherine Filoche chez delamaison.fr et passez en mode violet !

violet_glamourviolet_designviolet_tradition