Plus que quelques jours avant Noël… Si ce n’est déjà fait, il est temps de préparer les décorations de Noël et de choisir le roi de la fête. Et si cette année vous optiez pour un sapin artificiel ?

Le sapin naturel : traditionnel mais…

Parmi les plus du sapin naturel, on ne peut bien entendu pas oublier son odeur… Comme la madeleine de Proust, elle nous renvoie à notre enfance, aux matins de Noël où nous découvrions avec fébrilité les cadeaux sous le sapin.

Mais le charme de son parfum ne masque pas son coût. Il faut compter entre 20 et 40 euros, voire plus si vous choisissez un Nordmann (plus fourni). Un véritable investissement à renouveler chaque année, la loi interdisant de couper l’arbre qui vous a fait de l’œil lors de votre dernière sortie dans les bois !
Ajoutez-y la perte des aiguilles qui survient après quelques jours, l’obligation de recycler votre sapin les fêtes passées et le risque que cet élément de déco de Noël ne se transforme rapidement en arbre à chat…

Le sapin artificiel : pratique et économique

Son premier avantage réside dans sa longévité. Nul besoin de renouveler chaque année votre sapin de Noël artificiel : il reste toujours vert, ne perd pas ses aiguilles et, lorsqu’il est de bonne qualité, il garde une forme idéale d’année en année.

De plus, finis également les voyages à la déchetterie. Les fêtes passées, le sapin artificiel se démonte et se range simplement dans un placard.
Ajoutez-y une réelle économie en termes de décoration lorsqu’il est déjà garni de LED, ce qui vous évite le recours aux guirlandes lumineuses, et une sécurité accrue grâce au traitement anti-feu. Le sapin artificiel a vraiment tout pour nous séduire !