Une literie sans couette ni oreiller c’est comme un repas sans fromage (ou sans dessert c’est selon): il manque quelque chose d’essentiel.

Après la cuisine, la salle de bains nous redécouvrons cette pièce magique qu’est la chambre à coucher: dans cette pièce aux multiples activités entre repos et distractions… nous passons presque un tiers de notre vie. Alors faisons nous plaisir en en soignant la déco mais tout d’abord le confort.

Pour agrémenter un ensemble matelas/sommier à la bonne taille et à la fermeté adaptée à notre goût rien de tel qu’une couette moelleuse ou un oreiller confortable.Au choix cornélien entre synthétique (anallergique et bon marché) et duvet/plumettes (forcément naturel, gonflant et budget plus élevé), classique ou  ergonomique (pour les oreillers) il faut maintenant ajouter les nouveaux matériaux issus des progrès de l’industrie textile et de l’envie de retour aux matériaux naturels:

– nouvelles fibres respirantes avec bandes aérées, antistatiques avec filaments de carbone
– textiles synthétiques intégrant des fibres techniques d’origine végétale (cellulose de bois, fibres de maïs , de bambou),
– textiles bénéficiant d’EcoLabels
– textiles intégrant des composants issus de filières de prodiuction du commerce équitable